Historique du judo

Imprimer
PDF

 

Le Judo, Voie de la souplesse

 

Les guerriers japonais des temps médiévaux ont développé des techniques de combat raffinées et très efficaces. Les samouraï mettaient leur art au service des seigneurs. Ils formaient une caste au code d’honneur très strict. Leurs méthodes de combat, à main nue ou armée, au bâton, au sabre… ont été améliorées au fil des années jusqu’à ce qu’un homme, Jigoro KANO, qui les avaient toutes étudiées, en fasse une synthèse. Cette synthèse se nomme le JUDO.

Jigoro KANO fonda en 1882 la première salle de judo à Tokyo: le KODOKAN.

 

Le Judo, Sport populaire

 

La première démonstration de Judo en France date de 1889. Elle fut faite par Jigoro KANO lui-même, lors d’une de ses nombreuses tournées européennes.

Le Maître KAWAISHI arriva en France en 1935. Il créa le premier club de judo et de jujitsu (le jujitsu club de France).

Aujourd’hui, le judo est l'un des sports les plus pratiqués en France avec 550 000 licenciés.

Le judo est considéré comme un sport formateur par excellence, grâce à ses principes, ses traditions, son éthique et son organisation pédagogique.

Si les tendances de la fin de ce 20ème siècle semblent plus orientés vers les « exploits » et les résultats sportifs, on retrouve cependant une volonté affirmée de conserver intactes les Valeurs qui ont contribuées à forger l’image du Judo.

 

 

Le Code Moral du Judoka

 

La Politesse                                                                             La Modestie

Le Courage                                                                               Le respect

La Sincérité                                                                              Le Contrôle de soi

L’Honneur

L’Amitié

 

 

Sport Olympique :

le judo est admis aux J. O. de Munich en 1972 (pour les hommes) et en 1992 aux J. O. de Barcelone (pour les femmes).

 

-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-o-

JUJITSU

 

Au Japon, entre le XVIIe et le XIXe siècle, les samouraïs commencèrent à vivre dans un environnement plus paisible. Les guerres civiles s’étaient finalement terminées. Ces samouraïs féodaux étaient souvent confrontés à des attaques de bandits ou de samouraïs renégats (ronins). Suite à l'interdiction faite aux samouraïs de porter leur sabre, en 1876, le besoin de savoir se défendre à mains nues se fit pressante.

Le Jujitsu est un ancien art martial Japonais qui comporte à la fois des techniques armées et non armées. Il est considéré comme l’ancêtre de l’Aïkido et du Judo. Le Jujitsu est tout d’abord une méthode de combat utilisée à l’origine par les samouraïs. Sous ce nom, figure l'ensemble des techniques de défense à mains nues développées par ces combattants. Ce système comporte un grand nombre de techniques : des coups de poing aux organes vitaux, des coups de pied, des strangulations et des blocages.

Le Jujitsu est devenu l’une des armes du Samouraï au même titre que son sabre. Les samouraïs s’entrainaient à ces techniques dès leur plus jeune âge. La peur de la mort n’existait pas dans le cœur du samouraï car il suivait le code du Bushido, ou « voie du guerrier ». Tous les samouraïs connaissaient parfaitement les mouvements de Jujitsu qui consistaient à se débarasser de leurs adversaires.

 

Le Jujitsu moderne  (la Self défense)

 

Jitsu signifie « art » ou « aptitude », et  Ju signifie « souple » ou « doux ». La traduction libre du terme Jujitsu est donc « art doux ».

Il faut noter le goût d’un vaste public pour une discipline axée, non pas sur la compétition sportive, mais sur la découverte d’une méthode de SELF DEFENSE, rassurante à notre époque d’insécurité. Valorisants, les progrès sont contrôlables et visibles, concrétisés par les mêmes grades qu’en Judo - sans exigercependant la même rigueur physique que pour la compétition. Le Jujitsu est tout particulièrement adapté aux personnes n’ayant pas la disponibilité nécessaire où simplement les motivations indispensables pour s’adonner à la compétition. C’est le cas de nombreux adultes.

 

Si le Jujitsu utilise les coups frappés, des clés, des strangulations, cette pratique est néanmoins sans danger. Elle se fonde sur la coopération entre les deux partenaires, et vise à la sécurité et à accéder rapidement à des techniques efficaces contre différents types d’agression. Sa motivation est avant tout la défense.

JUDO

Parmi les arts martiaux venus du Japon, le JUDO fut le premier à être connu à l’étranger et à s’y développer d’une manière totalement inattendue, sous l’impulsion des premiers Maîtres. Il est encore aujourd’hui le plus universellement pratiqué.

Le Judo est la forme moderne et sportive du Jujitsu.

Le Judo fut développé par le Professeur Jigoro KANO en 1882 dans un quartier de Tokyo appelé Suidobashi. C’est un système bien organisé de techniques non armées, reposant fondamentalement sur des projections au sol et des blocages par effet de levier. Le judo n’est pas une école de Jujitsu, et le mot JUDO signifie « Voie de la Souplesse ». C’est une forme de sport plutôt qu’un art martial destiné à neutraliser un adversaire.

 

La base du sport de Judo

Une personne entraînée dans l’art du Judo a la capacité de vaincre un adversaire de force égale ou supérieure lors d’une compétition. Un adepte du Judo s’appelle un judoka. La méthode utilisée pour gagner une compétition est définie selon un règlement accepté et édicté par l’association organisatrice du tournoi.

Le judo est le seul art martial reconnu comme discipline des Jeux Olympiques.

 

 

Le Judo en France

La première démonstration de Judo fut faite en 1889 par Jigoro KANO lui-même, au cours d’un premier voyage en Europe.

Ce n’est qu’à partir de 1934 que le développement du Judo s'est concrétisé, grâce à l'ouverture d’un club à Paris, rue Beaubourg par M. Feldenkrais, et la venue en octobre 1935 d’un expert Japonais Me KAWAISHI.

Une grande aventure commençait alors, jalonnée par la création des ceintures de couleur, des grades intermédiaires entre les débutants et la ceinture noire, qui n’existaient pas dans le Judo japonais, et dont le succès est désormais incontestable. L’action de Me KAWAISHI sur le Judo Français fut décisive.

 

Quelques dates

 

Le 31/05/1943, les premiers championnats de France se déroulent à Paris, salle Wagram devant 3000 spectateurs.

1947, la Fédération Française de judo est officiellement reconnue.

1956, création de la F.F.J.D.A. et 1er Championnat du Monde à Tokyo.

1972, reconnaissance définitive du Judo comme discipline Olympique.